Plateforme de traitement
des terres polluées

Les terres non inertes sont considérées comme des déchets à partir du moment où elles quittent leur site d’origine ou subissent un traitement. Cette classification nécessite que ces matériaux soient gérés via une installation ICPE déclarée auprès de la DREAL.

Ces matériaux peuvent être pris en charge sur notre centre REVAGA de Millery, où nous exploitons une plateforme de traitement de terres non inertes. Notre installation possède selon son arrêté préfectoral du 29 novembre 2013 une autorisation d’activité selon les rubriques :

  • 2790 et 2791 pour le traitement de terres faiblement polluées par procédés physico-chimiques et/ou biologiques (Biocentre/ISDND)

Ces autorisations nous permettent d’accueillir des terres impactées aux hydrocarbures, aux solvants et aux métaux correspondant à des matériaux redevables de l’ISDND.

Principe du traitement

Le traitement par voie biologique réalisé sur la plateforme REVAGA est applicable dans le cadre du traitement des sols impactés par des pollutions organiques comme les hydrocarbures, les solvants… L’objectif est d’accélérer la dégradation naturelle par voie biologique comme illustré ci-après.

traitement par voie biologique

Illustration du traitement par voie biologique

 

Le Processus d’acceptation des terres

Pour pouvoir accueillir les matériaux non inertes sur notre plateforme REVAGA, une procédure d’acceptation est  nécessaire afin de pouvoir identifier la nature des matériaux et contrôler l’acceptabilité des matériaux conformément aux seuils de la plateforme.

schéma du processus d'acceptation des terres polluées

Les critères d’acceptation en Biocentre/ISDND

Tableau des critères d’acceptation en Biocentre

* Pour les sols, une valeur limite plus élevée peut être admise, à condition que la valeur limite de 500 mg/kg de matière sèche soit respectée pour le carbone organique total sur éluât, soit au pH du sol, soit pour un pH situé entre 7,5 et 8,0.

** Si le déchet ne respecte pas au moins une des valeurs fixées pour le chlorure, le sulfate ou la fraction soluble, le déchet peut être encore jugé conforme aux critères d’admission s’il respecte soit les valeurs associées au chlorure et au sulfate, soit celle associée à la fraction soluble.

Pourquoi faire appel à nos services ?

  • Le conseil par une équipe spécialisée dans la dépollution, réactive et à votre écoute
  • La proximité
  • L’indépendance.